Ecoute d’animaux

ECOUTE D’UN NID DE GUÊPES

Christiane, 2018

« Cet été des guêpes ont fait leur nid dans la toiture de ma maison. On pouvait les voir entrer et sortir en nombre toute la journée.

Tous les jours j’en trouvais dans ma chambre où elles étaient de plus en plus nombreuses.

J’ai demandé à Sylvie si elle pouvait m’aider et faire une écoute. Elle est venue chez moi et m’a dit que les guêpes étaient là par amour pour moi et pour m’aider à dépasser ma peur d’être « piquée ».

Elle m’a conseillée d’être attentive à mon ressenti et d’accueillir ce qui se passait en moi.

Le lendemain en entrant dans ma chambre, une guêpe volait dans tous les sens. J’ai été prise de panique et suis sortie précipitamment. J’ai alors fermé les yeux et me suis concentrée sur ce qui se passait dans mon corps : battements rapides du coeur, souffle court, douleur dans le ventre et dans la poitrine. J’ai pris une grande inspiration, ai expiré par les pieds et me suis consciemment  calmée. J’ai accueilli ma peur, l’ai acceptée puis ai relativisé la situation.

Je suis ensuite retournée dans ma chambre. La guêpe s’était posée et je suis restée calme.

Depuis ce jour là, non seulement il n’y a plus eu de guêpes dans ma chambre, mais l’activité extérieure s’est arrêtée et il n’y a plus de nid dans le toit !! Où sont donc passées les guêpes ?? Merci Sylvie. »

ECOUTES DE CHATS

Anne Raspe, 2018 – Ecoute à distance (Paris)

« Il y a 15 jours ma minette est tombée dans la cour (2 étages), je l’ai récupérée complètement paniquée mais elle tenait sur ses pattes. Il était tard le soir mais Sylvie a tout de même accepté de communiquer avec elle pour savoir comment elle allait. Elle m’a parlé de douleurs dans la nuque, ce qui était logique car elle se débattait et j’ai dû la tenir par le cou plus que fermement pour ne pas qu’elle s’enfuie. Elle m’a conseillé d’écouter mes émotions et de ne pas culpabiliser. La peur et la colère se sont apaisés chez moi et elle s’est calmée. Le lendemain nous sommes allées rendre visite au vétérinaire et heureusement elle n’avait rien!

Pendant l’écoute, je sentais le lien entre Sylvie et Naya, et j’avais aussi l’impression que Sylvie me parlait à travers elle. Sylvie a déjà communiqué avec Cannelle (mon ancienne minette) et Naya (l’actuelle), et j’ai pu constater le même comportement chez toutes les 2 lorsque Sylvie entre en contact avec elles. Elles tournent sur elles-mêmes, ronronnent, et se frottent contre moi avec beaucoup d’énergie. Comme si les ondes et l’énergie entre nous changeaient! Merci à elle pour ces soins collatéraux, les chats sont vraiment dans nos vies pour nous enseigner un tas de choses…. »

Virginie, 2018

« Sylvie est une personne au grand cœur, une personne de confiance, pleine d’amour pour la vie et tous les êtres qui nous entourent.

Grâce à ses facultés d’intuition elle est capable d’entrer en communication avec une personne, un animal, une plante mais aussi une douleur ou une partie de soi.

Ayant fait appel à Sylvie pour mon chat, j’ai pu me rendre compte qu’elle travaillait à la fois sur l’animal et sur le propriétaire. C’est à la fois sur l’émotionnel et le relationnel que son écoute se pose. C’est donc tout un cheminement personnel et de prise de conscience que Sylvie nous permet d’accomplir, tout en douceur. Merci d’avoir été présente pour moi. »

Anne Raspé – Ecoutes à distance (Paris)

« J’ai consulté Sylvie 2 fois pour ma chatte Cannelle.

Lorsque j’ai emménagé dans mon nouvel appartement tout d’abord en 2013, pour savoir comment l’agencer afin que ma minette y trouve sa place. Sylvie m’a confirmé les emplacements où elle voulait avoir un aménagement pour se reposer ou pour jouer. J’y ai donc mis des plaids. J’ai aussi eu droit à une petite remontrance car je n’avais pas pu la « prévenir » de ce déménagement….

J’ai ensuite longuement consulté Sylvie lorsque sa santé s’est dégradée et qu’elle a décidé de passer de l’autre côté en 2016. Sylvie nous a accompagnées jusqu’au bout et après pour moi.  J’ai pu savoir où dans l’appartement Cannelle souhaitait se poser pour partir, et j’ai pu lui dire au revoir  et la remercier malgré toute ma douleur. Sylvie m’a aidée à la laisser partir, ce pour quoi je n’étais absolument pas prête même au bout de plus de 17 ans de « vie commune ».

J’ai mis du temps à adopter une nouvelle minette, elle est avec moi depuis 3 mois et il serait peut-être temps que je les laisse parler ensemble afin de mieux connaître Naya, son passé et ses envies. »

Joëlle

« Je venais de déménager dans un nouvel appartement, mon chat déjà assez âgé poussait des cris de détresse chaque soir lorsque j’allais dormir. Je n’arrivais pas à l’apaiser, elle refusait de venir dans ma chambre comme avant.

Je ne comprenais pas du tout ce qu’il se passait pour Spoutnik, à l’époque, mon amie Sylvie suivait une formation d’écoute des animaux, je me suis donc tournée vers elle, un peu perplexe à ce moment là… ça veut dire quoi écouter les animaux?

J’ai envoyé une photo à Sylvie et quelques jours plus tard voici ses mots:

« Spoutnick devient presque aveugle, elle est angoissée le soir parce qu’elle a peur de ne pas se repérer dans l’appartement… aussi tu as changé son bac de place, elle voudrait que tu le remettes comme avant, avec son bol et ses croquettes juste à côté. Elle sent qu’elle vieillit et ne veut pas te laisser seule, elle est triste, elle voudrait que tu la laisses se frotter dans tes cheveux et respirer ton haleine, elle adore ça! »

C’était saisissant pour moi, tout était juste, depuis quelque temps et cela m’agaçait, Spoutnik se frottait à ma tête et m’envahissait de câlins que je refusais… en effet, javais changé le bac de place… et aussi j’avais très peur de sa mort qui approchait…

Cette écoute nous a permis de vivre une dernière année, sereines, toutes les deux, j’ai fait les changements demandés, je l’ai rassurée le soir, je me suis apaisée et préparée à son départ.

Je remercie infiniment Sylvie pour avoir eu l’occasion d’entendre mon chat adoré, et d’avoir pu ainsi lui donner le meilleur pour la fin de sa vie. »

ECOUTE D’OISEAUX INSEPARABLES

Frédéric – Ecoute à distance (Bruxelles)

« J’avais fait appel à Sylvie il y a déjà plus de 8 ans mais le souvenir est encore vif tellement son action fut impressionnante et directe. Nous possédions un couple d’inséparables… Roméo et Juliette dont je ne pouvais plus supporter les chamailleries bruyantes et intempestives. Au mieux les oiseaux se posaient chacun isolé sur une branche différente tellement la proximité semblait pénible.

Nous avions acheté Roméo chez un oiselier pour redonner du moral à Juliette, qui dépérissait à vue d’oeil suite à la mort du précédent mâle auquel elle était très attachée. Mais le nouveau couple ne fonctionna pas du tout.

Sylvie ne se rendit pas chez moi, elle me demanda juste une photo de nos oiseaux « pour communiquer avec eux me dit-elle ». Je fus très touché de la façon dont elle me parlait du ressenti de chacun des oiseaux, non pas l’un par rapport à l’autre mais en tant que membres de la famille qui habitait l’appart: eux, mon compagnon et moi-même. J’en pris pour mon grade, les oiseaux souffraient en partie du fait que je ne les reconnaissais même pas (ils se ressemblaient comme deux gouttes d’eau). Et qu’ils voulaient bien faire un effort si je m’ouvrais davantage à eux.

Le dernier détail ajouté par Sylvie me sidéra, je lui téléphonais de ma chambre, elle me décrit l’emplacement exact de la cage et le fait que la petite lampe à côté était tout le temps allumée et que cela les dérangeait! Sylvie n’a jamais vu l’appartement et ce détail était exact. Je me précipitai pour éteindre la lampe directement… Et pour la première fois de leur vie commune, Roméo et Juliette étaient sur la même branche, blottis l’un contre l’autre. Le lendemain, je pouvais reconnaître chacun de mes deux oiseaux à leurs yeux, leur attitude, leur personnalité et les disputes s’arrêtèrent.

Peu après notre séparation, mon ex-compagnon me téléphona pour me dire que Roméo et Juliette sortis de leurs cages (leur petite récré habituelle) s’étaient échappés de l’appart par une tuyauterie… leur mission s’étaient-elle achevée avec la fin de notre relation? C’est mon interprétation des choses.

Je suis tellement reconnaissant à Sylvie de m’avoir ouvert les yeux sur cette part encore inconnue à l’époque du monde animal, pas si différent du notre car nous partageons avec eux un trésor : les émotions. «